Du Happening

>> Découvrez notre Chaîne youtube

/// Une démarche mêlant Peinture et Musique, en interaction avec le public, lors d’évènements artistiques, culturels, pédagogiques.

>> La Poassonnerie s’installe chez vous, restaurants, bars, clubs, festivals, places…

/// La Poassonnerie du Sonart, Un midi minuit autour de dix-sept créations picturales en parallèle d’un dj sets.

///Différentes performances ont été réalisées et continuent de l’être, dans des lieux socio-culturels divers, telle que l’antenne de la Mairie du 20ème ardt de Paris, dans le cadre du festival « Passerailes d’Arts », dans des écoles telles que l’ESSEC située au CNIT, à la Défense, école de management à grande ouverture d’esprit, à Nanterre dans le cadre d’évènements organisés par le pôle jeunesse et culture de la Mairie, dans différents restaurants, pubs, bars et clubs parisiens, tels que le café frappé (Paris 2), le café salé (Paris 9), Les Tonneaux (Montreuil) ou encore les caves Saint-Sabin, dans le cadre de soirées électro avec des DJ’s comme DJ MUSTARD PIMP, IDROG-N, OKIN.


>> Ces happenings musicaux et picturaux mettent en avant la relation entre le son, le mouvement et la touche, sur scène on s’intéresse également à la rencontre du pigment et de la lumière.

/// La relation avec le public est étroite du fait de sa proximité avec les performers, ainsi le son et la matière permettent d’entretenir ce lien et de créer de l’émulation ; c’est pourquoi, avec Sacha, guitariste pétillant et communicatif, nous investissons des lieux publics, tels que le sacré-coeur et Lamarck-Caulaincourt à Paris, ou encore en Vendée pour une rencontre picturale estivale.


/// Peindre la musique et battre en mesure la matière picturale, au travers de tons soutenus et contrastés permettant de créer une lecture marquée et rythmée. La performance, vivante par définition, permettra d’approfondir cette démarche.

De la spontanéité de la création, musicalement rythmée, naîtra une composition dynamique et équilibrée d’éléments visuels identifiables.
>> Le travail de la ligne dégage le mouvement, la dynamique et le rythme de l’image.

/// Ainsi, la relation entre musicalité et identité devient la clé de la compréhension et de l’interprétation. Entre figures et mythologie, la peinture du Poasson puise son inspiration dans diverses histoires, issues de différentes cultures, de différents points du monde. L’alchimie des couleurs et la force du trait.

Par ailleurs, en alliant musique et peinture, on appréciera les changements opérés sur les différentes identités et la transformation de l’équilibre global de l’image.

Un besoin incéssant de représenter la réalité, de l’idéaliser et d’osciller entre figuratif et abstraction.